HISTORIQUE

La “Jeanne d ’ARC” construit aux ateliers et chantiers de St Nazaire- Penhoët, a été  mis sur cale le 31 août 1928, lancé le 14 février 1930, admis au service actif  le 6 octobre 1931. Basé à Brest avec pour mission spécifique de bâtiment école d ’application des enseignes de vaisseau; Ses installations lui permettent d’embarquer, à l’origine 156 midships. Sa mission secondaire est la représentation de la France dans toutes les escales de ses croisières annuelles. En temps de guerre, elle peut remplir les missions d’un croiseur léger.
Campagnes d’applications (1ére période) : Les campagnes d’applications durent 9 mois d’octobre à juillet de l’année suivante ; pour sa 1ère campagne d’application, la Jeanne d’Arc appareille de Brest le 10 octobre 1931 et sa 8ème campagne écourtée se termine à Brest le 16 avril 1939.
La guerre 1939 – 1945 : le croiseur appareille de Brest le 3 septembre 1939 en mission de surveillance aux Antilles Françaises et l’atlantique sud, jusqu’à la date d’entrée en vigueur de l’armistice le 25 juin 1940. Il sera immobilisé aux Antilles, en compagnie du croiseur Émile Bertin et du porte-avions Béarn, de juillet 1940 à juillet 1943, dans des conditions difficiles. En septembre la Jeanne d’Arc regagne l’Afrique du nord, pour une remise en état, puis il participe aux différentes opérations en méditerranée (Corse, débarquement en Provence, Libye, Malte…)
Campagnes d’applications (2ème période) : de 1946 à 1964 ou de la 9ème à la 26ème campagne. Il appareille de Toulon le 20 septembre et est de retour à Brest le 19 avril 1947. toutes les autres campagnes auront pour point de départ et retour Brest, la 26ème campagne se terminant le 8 juin 1964.
La condamnation : le 16 juillet 1964 la Jeanne d’Arc devient « Q 381 », mouillé à Landévennec, il est vendu le 28 octobre 1965 et livré aux chalumeaux des démolisseurs à la Seyne sur mer, en janvier 1966.
Au cours de sa carrière « la Jeanne d’Arc » aura parcouru 773000 milles.
 

Caractéristiques

Déplacement               : 6496 Tw   en surcharge : 7894 T
Longueur hors tout      : 170  mètres        Largeur maximum      :  17,50 mètres
Puissance                             : 32500 Cv  (43600 Cv à feux poussés)
Vitesse                                  : 25 nœuds  ( 27,6 nœuds à feux poussés )
PROPULSION : Les 2 groupes  turbo-réducteurs à vapeur, alimentés par 4 chaudières à mazout
timbrées à 20 Kg/ cm²; transmettaient la puissance à 2 hélices tri-pales de 3,65  m de diamètre
ARMEMENT : 4 tourelles doubles de155 m/m ; 4 canons de 75 m/m contre-avions ; 4 canons de 37 m/m
contre-avions ; 2 tubes lance torpilles de 550 m/m
AVIATION     : 2 Hydravions
EFFECTIF    : 26 Officiers ; 106 Officiers mariniers ; 409 Quartiers-maîtres et matelots ; 1 agent civil ;
1 aumônier : effectif total =  543 hommes. + 147 officiers-élèves soit un total de 690 hommes.